France Relance : action dans l'Eure

Annoncé par le Premier Ministre en septembre 2020, Le plan « France Relance » constitue un plan de relance de 100 milliards d'euros pour la refondation économique, sociale et écologique du pays. A la fin 2020, 11 milliards d’euros du plan de relance avaient d’ores et déjà été engagés et 9 milliards d’euros effectivement versés.


Lundi 25 janvier, le Comité départemental France Relance a détaillé les mesures qui seront mises en œuvre d’ici 2022 : soutien à la jeunesse, préservation de l’emploi, formation des salariés, investissement dans les compétences. Dans le secteur de l'emploi, les mesures en vigueur sont les suivantes :


  • Un jeune = une solution

- Faciliter l'entrée des jeunes dans la vie professionnelle (aide à l'embauche des jeunes, des apprentis et développement des contrats de professionnalisation jusqu'au 31 mars 2021)

- Orienter et former 200 000 jeunes vers les secteurs et les métiers d'avenir

- accompagner les jeunes éloignés de l'emploi en construisant 300 000 parcours d'insertion sur mesure

- Garantie Jeunes et PACEA (accompagnement intensif des jeunes (AIJ)

- Plan d'investissement dans les compétences

- Dispositif passerelle

- Obligation de formation pour les 16 - 18 ans

  • Sauvegarde de l'emploi

- 3 dispositifs ont été mis en place afin de prévenir les licenciements en réduisant la durée du travail : l'activité partielle exceptionnelle (applicable jusqu'à fin février 2021), l'activité partielle à longue durée (depuis juillet 2020) et la prise en charge de 10 jours de congés payés dans les entreprises les plus impactées pour la période du 1 janvier 2021 au 7 mars 2021 (décret du 20 janvier 2021).

- Ce dispositif est très fortement mobilisé dans le département : 9 138 entreprises bénéficiaires pour 86 921 salariés, 13 055 052 heures indemnisées pour un montant de près de 115 millions d'euros.

- Une mobilisation importante de l'APLD qui se poursuivra dans les semaines à venir : 23 entreprises bénéficiaires - 2 100 emplois sauvegardés.

  • Formation professionnelle

- Financement des formations à distance : onze opérateurs de compétences (OCPO), chargés d’accompagner la formation professionnelle sont mobilisés. Evolution vers une offre de service de chaque OPCO déclinée régionalement.

- Le développement d'une prestation conseil ressources humaines

- Le dispositif Transitions Collectives : un dossier a été déposé par le Pôle Formation de l'UIMM de l'Eure, lequel est en cours d'instruction nationale.



En dépit du contexte sanitaire, les objectifs ont été atteints ou dépassés concernant la quasi-totalité des mesures de ce plan de relance, grâce à la mobilisation de l'ensemble des acteurs.

Les objectifs de l'année 2021 demeurent ambitieux.


Par conséquent, ces mesures ont un effet bénéfique sur l'emploi puisqu'elles permettent d'assurer sa sauvegarde et le maintien de ses compétences, la limitation du nombre de licenciement pour motifs économiques et la limitation de la hausse du nombre de demandeurs d'emploi et du taux de chômage.


Source : https://www.prefectures-regions.gouv.fr/normandie/Grands-dossiers/Le-plan-France-Relance/Le-plan-France-Relance

https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/relance-activite/


Posts Récents
 
Posts à l'affiche
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • YouTube - Cercle blanc